28/09/2006

Site Bibco offline

Le site Bib-co.com n'est pas accessible pour l'instant pour des raisons techniques. Veuillez nous en excuser.

10:09 Écrit par Bibco dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/09/2006

09/09/2006 : L'ouvrier a fait une chute de 6 m

Un ouvrier est décédé suite à une chute de 6 mètres alors qu’il travaillait sur le toit de tôle du site industriel des Tuileries, à Braine-le-Comte. La planche de bois sur laquelle il se trouvait a cédé et a provoqué sa chute.D’après un responsable du contrôle du bien-être au travail en Hainaut, il n'y avait ni moyens de protection collectifs comme un échafaudage ou un filet de protection, ni de protection individuelle (harnais).La Dernière Heure

13:30 Écrit par Bibco dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2006

9/9/2006 : Accident de travail mortel

Un accident de travail mortel s'est produit vendredi matin, vers 8h40, sur le site industriel des Tuileries à la rue du Grand Péril à Hennuyères (Braine-le-Comte). Un ouvrier de 42 ans, domicilié à Zonnebeke (Flandre occidentale), est tombé du toit de tôles ondulées sur lequel il travaillait. Il se trouvait sur une planche en bois lorsque celle-ci a cédé. L'homme, qui a fait une chute de six mètres de haut, est mort sur le coup. Un responsable du contrôle du bien-être au travail Hainaut-est et Brabant wallon s'est rendu sur place pour déterminer si les normes de sécurité étaient respectées sur le chantier.La Libre BelgiqueL'ouvrier a fait une chute de 6 m (09/09/2006) Dominique Debruyne, 42 ans, est décédé hier matin alors qu'il travaillait sur un toit, dans un site industrielHENNUYERES Dominique Debruyne, 42 ans, travaillait sur un toit de tôle ondulée sur le site industriel des Tuileries, rue du Grand Péril à Hennuyères (Braine-le-Comte). La planche de bois sur laquelle il se trouvait a cédé et l'homme a fait une chute de six mètres. Il est mort sur le coup. C'était hier matin, peu avant 8 h 30. L'ouvrier était domicilié à Zonnebeke (Flandre occidentale) et travaillait, semble-t-il, pour une société de Gent. Un chantier non sécuriséLes pompiers de Braine-le-Comte et la police de la Haute-Senne sont descendus sur place. L'auditorat du travail a été avisé. Un responsable du contrôle du bien-être au travail en Hainaut s'est rendu sur les lieux pour étudier les conditions de travail du chantier. Il semble bien qu'il n'était pas protégé. "Il n'y avait pas de moyens de sécurité collectifs comme un échafaudage ou un filet de protection, précise Guy Letawe, conseiller général au contrôle du bien-être au travail. Ni de protection individuelle (harnais)." Le dossier devient donc judiciaire et a été transmis au parquet de Mons. Sur place, les ouvriers des hangars et sociétés voisines sont bien sûr consternés. Au bout de la rue, la dame qui habite la conciergerie explique en tout cas que c'est la première fois qu'un tel accident arrive là-bas. La Dernière Heure

12:23 Écrit par Bibco dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/09/2006

22/8/2006 : Écrasé par une palette de tuiles

C'est aux abords d'une maison en rénovation, située rue du Plateau à Romsée, que l'accident s'est produit, ce lundi vers 13 h. Un camion de la firme fléronnaise Constru Mat s'était garé à proximité du chantier. Comme le veut la procédure, il avait été hissé sur vérins avant d'être déchargé. Que s'est-il passé ensuite ? C'est l'enquête menée par l'auditorat du travail de Liège qui le déterminera avec précision. Retenons cependant que le camion semble avoir été déstabilisé par le bras de levier de la grue de déchargement qui soutenait une palette de nouvelles tuiles. Ce qui n'aurait pu être qu'un banal incident de chantier s'est cependant transformé en drame, un ouvrier se trouvant juste en dessous de la palette lorsqu'elle s'est décrochée de la grue. Les secours, immédiatement dépêchés sur les lieux, n'ont rien pu faire pour le malheureux. Celui-ci, qui était âgé de 47 ans et était père de deux enfants, a été tué sur le coup dans l'accident. Un autre accident du travail aurait pu avoir des conséquences aussi dramatiques, ce lundi, en région liégeoise. Celui-ci s'est produit à l'Île Monsin, où un ouvrier a été écrasé par un bulldozer. Gravement blessé, cet ouvrier a été hospitalisé dans un état grave. Source : Inconnu

13:36 Écrit par Bibco dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |